La traitement hormonal de la ménopause et le cancer de l'ovaire : Polémique

Le traitement hormonal de la ménopause incriminé dans l'augmentation de survenue du cancer de l'ovaire...

(Le Figaro.fr, 13/02.2015, Libération.fr 13/02/2015)

Des auteurs anglais ont réalisé une compilation de 52 études montrant une corrélation entre le traitement de la ménopause et l'augmentation du risque de voir se développer un cancer de l'ovaire, jetant encore une fois l’opprobre sur ces traitements, et malgré les précautions prises sur les traitements prescrits depuis une dizaine d'année. Leurs conclusions sont très discutables : les études compilées sont hétérogènes, certaines restant très imprécises, d'autre utilisant des traitements aujourd’hui dépassés. Il est même possible qu'on ait dépisté plus de cancer de l'ovaire puisque les femmes sont plus suivies....

Le cancer de l'ovaire est un cancer très rares puisque un peu plus de 4500 nouveaux cas apparaissent en France chaque année contre 50 000 pour le cancer du sein, et la possibilité d'un sur-risque non pas induit mais favorisé par l'administration d'hormones reste lui aussi très faible.

Le « service médical rendu » par le traitement substitutif tel qu'il est proposé en France, c'est à dire entouré de nombreuses précautions, à des patientes informées et désireuses de pallier les inconvenients de la carence hormonale est très probablement supérieur aux inconvénients.

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale.