Don d'ovocytes... un progrès mais des questions...

 

Une récente campagne de l'agence de la biomédecine encourage les femmes à donner une partie de leurs ovocytes à des couples infertiles. C’est une bonne démarche pensez-vous… Mais écoutez la suite : elle suggère de les rémunérer, de les dédommager, de les remercier en leur permettant d'en conserver une partie pour elle même, ce qui est impossible autrement en France.

 

Il se mêle alors deux questions : conserver ses embryons pour prolonger sa fertilité et/ou faire don de ses ovocytes à des couples en demande ?

Pour des raisons pratiques, techniques et économiques, les autorités de santé mélangent ces 2 problématiques, comme si les gamètes n'étaient qu'un objet d'échange, comme si ces 2 gestes (conserver ses ovocytes pour soi-même, faire don de ses ovocytes) avait la même signification et la même valeur... Un démarche louable d'un coté, un problème "éthique" de l'autre...

Please reload

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale.